Optique Surdité Stephan à Bar-sur-Seine : audioprothésiste

L’oreille

L’oreille se compose de trois parties.

Composition d'une oreille

L’oreille externe

Comprend la partie visible de l’oreille, le pavillon et le canal auditif. Le son entre par l’oreille externe et est dirigé à travers le canal auditif jusqu’au tympan. Sous la pression des ondes sonores, la membrane circulaire flexible du tympan entre en vibration.

L’oreille moyenne

Espace rempli d’air séparé de l’oreille externe par le tympan, ou la membrane tympanique. L’oreille moyenne contient les trois plus petits os du corps humain, les osselets (marteau, enclume et étrier. Ces os font le lien entre le tympan et l’oreille interne. Le tympan et les osselets convertissent le son en énergie mécanique. Leur interaction amplifie les vibrations sonores pour les amener jusqu’à l’oreille interne aussi appelée la cochlée.

L’oreille interne

La partie de l’oreille interne responsable de l’audition est appelée la cochlée. La cochlée, en forme d’escargot, est un milieu liquide contenant des milliers de minuscules cellules ciliées et de fibres nerveuses. Les cellules ciliées s’inclinent sous le mouvement du fluide créé par l’action mécanique de la chaîne osseuse. Elles envoient ensuite des influx nerveux qui traversent le nerf auditif. Le nerf auditif conduit les impulsions jusqu’aux centres auditifs corticaux du cerveau, qui interprète ces influx comme des « sons ».

Comprendre la perte auditive

De nombreuses personnes à travers le monde sont touchées par des problèmes d’audition, et ce de façon très différente. La perte auditive peut avoir un impact négatif sur votre mode de communication et dans vos relations avec les autres. Si votre perte auditive n’est pas prise en charge, elle peut avoir de lourdes conséquences dans votre quotidien.

C’est pour cette raison qu’il est important de trouver rapidement une solution. Il est rassurant de savoir que des aides auditives améliorent considérablement la capacité à communiquer et qu’il existe une solution pour chacun d’entre vous.

Les causes de la perte auditive

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent affecter l’audition et engendrer une perte auditive tels que :

  • L’exposition régulière à des sons forts
  • Des facteurs héréditaires
  • Une maladie
  • Une intoxication médicamenteuse
  • Le cérumen
  • Le vieillissement naturel
  • Un traumatisme sonore

La perte d’audition due à l’exposition régulière à des sons forts

La dégradation de l’audition peut être provoquée par une exposition continue à un niveau de pollution sonore dès 85 dB.

Si vous écoutez la musique trop fort lors d’un concert ou avec votre lecteur MP3 par exemple, vous pouvez ressentir que vous n’entendez plus aussi bien. Cela apparaît parce que les cellules ciliées de la cochlée (organe auditif) sont temporairement endommagées. Après un temps de repos, elles se rétablissent. On appelle cela le Seuil Limite Temporaire.

Si vous vous exposez souvent à des bruits très élevés, et ce pendant de longues périodes, les cellules ciliées seront alors sévèrement endommagées, sans aucune chance de régénération. C’est ce qu’on appelle le Seuil Limite Permanent. Écouter la musique fort en concerts, dans les discothèques ou avec un casque est particulièrement dangereux. Les intensités sonores, dans les casques, peuvent aujourd’hui atteindre 110-120 dB. Un bruit d’explosion soudain comme un feu d’artifice peut également être à l’origine d’un trouble auditif.

Les personnes travaillant en environnement bruyant sont particulièrement exposées. Les ouvriers du bâtiment, des usines, ceux qui sont sur le tarmac des aéroports et les musiciens devraient porter des protections auditives.
La pollution sonore peut également être à l’origine des acouphènes. L’une ou les deux oreilles perçoivent un son qui ne vient pas de l’extérieur le son perçu n’existant pas.

Que faire ?

Il est plus raisonnable de prévenir d’abord, en utilisant des protections auditives. Elles existent sous plusieurs formes, des bouchons d’oreille disponibles dans le commerce aux systèmes adaptés sur mesure avec différents types de filtres.

Perte de l'audition

Les niveaux de perte auditive

Il existe différents « paliers » de perte auditive selon le niveau de la baisse d’audition.

  • Niveau de la perte auditive
  • Seuils d’audition (en décibels, dB)
  • Capacité à entendre la parole
  • Aucune
  • 0 - 25 dB
  • Difficultés à entendre la parole peu forte et les conversations, notamment en environnement bruyant et en situation sonore complexe, mais bonne compréhension dans le calme.
  • Légère
  • 26 - 40 dB
  • Capacité à entendre la parole
  • Moyenne
  • 41 - 55 dB
  • Difficultés à comprendre la parole, surtout en présence de bruits de fond. Tendance à monter le volume de la télévision ou de la radio pour entendre mieux.
  • Moyenne à sévère
  • 56 - 70 dB
  • La clarté de la parole est considérablement affectée. Difficultés à participer aux conversations de groupe. La parole doit être plus forte.
  • Sévère
  • 71 - 90 dB
  • La parole à niveau normal est inaudible. Difficultés même avec les bruits élevés. La compréhension n’est possible qu’avec une amplification.
  • Profonde
  • 91+ dB
  • Les sons environnants et la parole sont quasiment inaudibles.

Les effets de l’acouphène. Maitriser les symptômes

La façon dont les acouphènes affectent la vie dépend de chaque personne mais aussi du volume, de la fréquence et de la durée du bruit. Les acouphènes ne sont pas considérés comme une maladie mais plutôt comme un symptôme comparable à la douleur.

Au départ, pour les acouphènes chroniques, ce symptôme n’a pas de connotation pathologique en soi. Toutefois, les acouphènes peuvent conduire à une pathologie lorsqu’ils commencent à dominer la perception et à ouvrir la porte à une série d’effets : insomnie, peur, dépression, repli sur soi.

Maitriser les acouphènes

Les acouphènes sont rapidement perçus comme des bruits gênants, une nuisance quotidienne. ”L’ennemi à l’intérieur de l’oreille” peut être une bonne description de l’acouphène. Et commence ainsi un cycle infernal. La première chose que vous pourriez être tenté de faire est de vous mettre à l’écart des situations bruyantes et trouver ainsi un peu de repos.

Mais, cet isolement vous coupera naturellement du monde extérieur, des expériences auditives, des relations sociales et de toute autre forme de distraction. Et c’est alors que les acouphènes captent toute votre attention. S’ensuit la crainte de voir sa vie radicalement modifiée et la situation s’empirer. Le cerveau quant à lui concentre d’autant plus toute son attention sur les acouphènes. C’est justement cette boucle qu’il faut arrêter. Le malentendant doit identifier l’acouphène et le maîtriser.

Bureau et matériel de test d'audition

Corrections auditives adaptées aux personnes malentendantes près de Chaource

Suite à plusieurs examens auditifs auprès de votre ORL, nous vous conseillons sur la meilleure solution auditive, adaptée à vos besoins.

Nous vous proposons d’essayer l’appareillage que vous aurez choisi. Une période d’adaptation est nécessaire afin d’ajuster le paramétrage des appareils auditifs. Cette phase d’adaptation permet de rééduquer le cerveau à identifier de nouveau les sons.

Il existe plusieurs types d’appareils sur le marché :

  • contours d’oreilles,
  • intra-auriculaires,
  • écouteurs déportés.

Rendez-vous dans notre boutique. Nous nous occuperons du réglage et de l’ajustage de vos appareils auditifs.
Nous sommes également à votre service pour vous conseiller dans le choix de vos corrections visuelles.

Il faut savoir qu’il existe des aides financières pouvant être sollicitées. N’hésitez pas à en faire la demande ou à nous contacter pour obtenir des renseignements.
(Source SIEMENS®)